Henri naquit à Pau. Un Bourbon par son père,
D’Albret aussi et Navarre par sa reine mère.



Deux fois roi, on le trouva cinq fois protestant
Mais six fois catholique : un grand croyant.


1. Coarraze, mon enfance

Mon père, laboureur, alleutier de Coarraze,
Menait ses araires sur les terres du voisinage



Et du château où Henri s’élevait, foutant,
Festoyant, jurant comme un paysan, chassant
Le cerf, le sanglier, la coquine et les biches.
En bande, nous jouions, brettions, chevauchant les miches
Si chaudes des bergères aux légers cotillons.
Nous buvions le lait des nourrices à pleins têtons.


2. En campagne, ma blessure

Et puis, tout bascula. Henri avait grandi,
En France, à Paris, le voilà parti, pardi.
De là-haut, il m’appela, soldat à tout faire,